dimanche 13 mars 2016

Visite médicale à l'armée







je ne sais pas si vous avez fait votre armée...  si vous avez passé une visite médicale à poils à l'armée.
Parfois je regrette de n'avoir ni fait l'armée ni passé une visite méd' à poils à l'armée.
Faites moi rêver ;))))

17 commentaires:

  1. A mon arrivée à la caserne, visite médicale bien sur : le docteur (un appelé) me fait mettre à poils, me palpe les couilles et m'examine l'anus ! J'étais trop stressé par mon incorporation pour bander mais à chaque fois que je suis venu consulter, il me faisait me déshabiller entièrement même pour un rhume !

    RépondreSupprimer
  2. J'ai fait mon service militaire mais jamais fait une visite médicale à poil
    sylv1

    RépondreSupprimer
  3. mouais j'y crois pas à ton histoire Gérald..mais bon. en même temps j'ai pas fait l'armée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je maintiens mon anecdote pour la visite d'incorpo mais j'avoue avoir un peu abusé pour la seconde partie : je ne suis allé consulté qu'une fois et j'ai répondu à la lettre à son invitation à me mettre à poil lancée à la blague ! il faut dire que j'avais été un des rares à ne pas me formaliser du premier examen et qu'il s'en souvenait...

      Supprimer
    2. t'envoi grave du reve là ♥

      Supprimer
  4. ...je n'ai pas fait l'armée. réformé. Donc je ne sais pas trop ce qu'il s 'y passe. mais j'ai fait mes " 3 jours ". j'ai fait ma visite médicale, mais en slip...et voilà. Rien d'autres. pas de palpations. que néni...
    bon en même temps à l'époque j'étais plus coincé qu'aujourd'hui lool

    RépondreSupprimer
  5. je confirme que sous les douches collectives tout le monde se mate, mais bon on se mate avec des yeux d'hétéros..faut juste faire gaffe à ne pas bander si tu as des tendances homos. Moi je faisais très attention, mais finalement je n'ai jamais eu d'érection.
    Mais c'est vrai que quand tu te retrouves sous les douches avec 8/10 mecs à poils, forcément tu vois 8/10 teubs.
    Et quelques fois, tu attends ton tour devant les douches avec d'autres mecs à poils...et là, c'est un festival de bites dans une ambiance très masculine.
    Et puis il y a ceux qui, dans la chambre mettent 3 plombes à s'habiller devant leur armoire tout en te parlant à poils...et là, tu vois la bite du mec bouger dans tous les sens à la vue de tout le monde. Tranquille. tout est normal.
    Si au début je reconnais que je ne me cachais pas plus que ça, je ne trainais pas non plus sous les douches et à poils dans la chambre...
    ..mais après quelques mois, la confiance me gagnant, je me suis laissé aller à me foutre plus facilement à poils dans la chambre devant les autres mecs qui me mataient, comme moi je les matais.
    Entres nous, je suis souvent aller me soulager dans les toilettes... ah ben oui faut savoir gérer ses émotions lol

    voilà un extrait de mon expérience...VinCent, tu voulais du rêve, en voilà..mais c'est pas du mytho. C'est du vécu 100%

    ..et j'en profite pour te dire MERCI VinCent pour ton blog unique en son genre
    Kiss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. alors toi, MC13 tu envois du rêves. tu as réussi à me faire bander un max au fur et à mesure que je te lisais

      Supprimer
    2. très heureux de t'avoir fait bander :))

      Supprimer
    3. je confirme tu as envoyé du reve MC13
      je regrette de ne pas avoir fait l'armée

      Supprimer
    4. houlalala...ça donne envie de faire son armée..
      merci MC13 pour ton expérience :))))

      Supprimer
    5. p'tain sympa ton armée MC13

      Supprimer
    6. moi je bande grave

      Supprimer
  6. Il serait bien de trouver librement des clips gay de visites medicales collectives masculines tout nu. C'est difficile à trouver, c'est dommage.

    EFFELE

    RépondreSupprimer
  7. moi j'ai fait trois jours nu devant le médecin

    RépondreSupprimer
  8. Je suis homo. et à l'époque du SM, j'étais mal à l'aise avec ma sexualité et mon corps. Je confirme l'ambiance que MC13 décrit si bien. De cette confrontation, j'ai pris également de l'assurance (voire du plaisir) sans jamais dévoiler mon orientation sexuelle. Pour autant, la visite médicale a été stressante dans le sens où elle mettait à mal ma pudeur et surtout la crainte de dévoiler ma sexualité (érection). Le médecin de 50 ans, imposait tout au long de la visite la nudité intégrale et terminait l'examen par un contrôle consciencieux des parties génitales. Gros moment de solitude et la honte d'exhiber un pénis que le stress avait réduit considérablement… Au final, la peur de bander a laissé place à l'humiliation d'une virilité cassée et au complexe du vestiaire… De cette expérience est né alors le plaisir de la visite médicale où en l'espace de 25 mn, j'ai ressenti quantité de stimuli aussi bien fantasmant qu'anxiogène (Merci pour ce post). Aujourd'hui avec le recul et une forme de sagesse, je me rends compte combien la peur de soi est la première étape à braver pour aller vers les autres… Au final, l'armée m'a beaucoup apporté dans le sens où elle m'a fait grandir et prendre de l'assurance. Confession d'aujourd'hui qui à l'époque (déjà 30 ans) me paraissait impensable voire improbable. Amour et Tolérance. Bien à vous.

    RépondreSupprimer